massage bebe

Le massage bébé existe depuis des millénaires dans de nombreuses civilisations (Asie, Europe de l’Est, Afrique) où il fait partie intégrante du quotidien de la vie de famille. Offrir un massage réconfortant à un bébé est une réaction instinctive, une façon d’entrer en
contact
avec lui, de lui témoigner amour, tendresse et respect.

Pendant 9 mois dans le ventre maternel, bébé s’habitue naturellement à un contact permanent et à la réponse immédiate à ses besoins.
La naissance interrompt cette sécurité. Bébé est alors totalement dépendant de l’attention, l’amour et l’affection de ses parents qui peuvent atténuer cette transition du ventre de la maman au monde extérieur.
Le toucher, premier sens à se développer in utéro, reste en éveil à tout moment. Tous les bébés réagissent au contact et à la façon dont on les prend.

Masser son bébé, à quoi ça sert ?

massage bebe
  • à apporter bien-être et relaxation à l’enfant mais aussi au parent qui le masse et ainsi, à
    renforcer le lien d’attachement entre eux.
  • à faire prendre conscience à l’enfant de son schéma corporel.
  • à stimuler son système nerveux central, très important pour le développement neurologique
    et moteur.
  • à stimuler son système respiratoire en libérant les tensions qui se sont accumulées dans la
    poitrine.
  • à stimuler la circulation sanguine, ce qui est important pour les nouveaux nés dont les
    extrémités sont souvent froides.
  • à renforcer le système immunitaire en activant la circulation lymphatique et en diminuant le
    taux d’hormones de stress (qui affaiblissent les défenses).
  • à stimuler le système digestif. Le massage du ventre active le passage des aliments,
    régularise la digestion et soulage les petits troubles tels que coliques, gaz, constipation…
  • à favoriser un sommeil de qualité en stimulant l’hormone du sommeil, la mélatonine.

En cas de souci, masser bébé aussi !

grossesse

Malheureusement, toutes les grossesses ne se passent pas bien. Il arrive aussi que bébé s’annonce trop tôt et/ou qu’il naisse avec des problèmes de santé. Cela peut nécessiter un séjour en unité de néonatalogie. Dans ces unités, les professionnels veillent aujourd’hui davantage à la place des parents, soucieux de préserver le lien parents/enfant. Dès que possible, les parents peuvent nourrir, toucher, porter, laver, voire masser leur bébé. Le massage permet à l’enfant par le contact de retrouver de la sécurité. Dans les cas de prématurité, il a été démontré aussi qu’il permettait de façon non négligeable de récupérer certains retards de développement.

En conclusion…

Masser son bébé est un moment de douceur et de lien déjà très précieux. Les bienfaits sont nombreux tant pour les parents que pour l’enfant. En fonction de la situation particulière de chaque grossesse, naissance et bébé, il y a des moyens d’adapter, y compris et surtout en cas de difficultés. L’efficacité est garantie !